8 jours Togo-Benin + voyages
================== + information



Burkina Faso Une approche ideal de l’Afrique Noire. Ce cicuit, sans renoncer le confort des prestations hôtelières est en mesure de presenter.un interessant echantillon des realitées tribales et géographiques du Togo et du Benin.
Les points forts du circuit sont: Lome, la cosmopolite capital; les masques Zangbeto, Ganvié un village sur pilotis, le palais royale d’Abomey, Taneka le village des feticheurs, les peuples Tambermans et Somba avec leurs cases d’argile en forme de chateau les villages bassar pioniers de la civilisation du fer, la luxuriante forêt de Kpalimé, une authentique ceremonie de Tam-Tam vaudou.

Jour 1: Lome : Arrivé à l’aeroport assistance et transfert à l’hôtel Nuit à l’hôtel 2 Fevrier

Jour 2: Lomé-Gran Popo: Visite de Lome, la riante capitale du Togo. Le marché central avec les fameuses Nana-Benz, le quartier administratif aux batiments coloniaux, le marché aux fetiches ou se vendent les ingredients les plus disparates necessaires à la fabrication de filtres d’amour et de potions magiques. Pasaje de la frontière du Benin. Dans un petit village de pêcheurs, FETE DE ZANGBETO, la sortie des masques chez les fon du Benin.
L’usage du masque remonte à la Grèce antique et probablement encore plus loin dans le temps. Le pouvoir “surnaturel” du masque de transformer l’identité de qui le porte fait partie integrante de la culture spirituelle de beaucoup de civilisations africaines.
“La sortie des masques”reste, encore aujourd’hui, un moment d’intense émotion pour la tribu Fon.
ZANGBETO: Grand masque couvert de paille colorée. Zangbeto represente les esprits non humains, les forces de la nature et de la nuit qui ont habité la terre avant l’homme.
Les porteurs des masques appartiennent à une société secrète et leur identité est inconnue auxnon-initiés, le masque devant rester une entité indépendante ayant sa vie propre.
Moments spectaculaires et pleins de couleurs, la sortie des masques est la representation d’un drame psychologique dans lequel les personages sont la materialisation des archetypes qui demeurent dans l’inconscient humain.
Nuitée à l’auberge de GranPopo ou à Awale plage.

Jour 3: Gran-Popo- Bohicon: Une excursion en pirogue à moteur sur le lac Nokwe pour rejoindre Ganvié la plus importante cité lacustre du continent africain. Le mot “Ganvié” signifie “la comunauté de ceux qui ont trouvé la paix” Ses habitants vivent dans des cases sur pilotis. Ils se sdont etablis au milieu du lac pour echaper aux razzias esclavagistes pratiquées par les armés du royaume de Dahomey et de Porto-Novo. Les habitants de Ganvié appelés Tofinou ce que en langue locale signifie “les gens d’eau” vivent une vie similaire à celle de leurs ancestres. Le marché flotant, oú les tratations se font de pirogue en pirogue, est particulièrement coloré.
Visite du Palais Royal d’Abomey dont les murs sont ornés de bas-reliefs polychromes. Le palais abrite un musée historique regruopanr des objets rituels, des bijoux et des armes ayent appartenus aux monarchies precedentes. Intéressant le temple fait d’argile pétrie avec de la poudre d’or et du sang humain. Le pouvoir de l’ancien royaume d’abomey s’appuyait sur ses bataillons de soldats fémenins (les fameuses Amazons) craints par les population limitrophes.
Diner et nuit Hotel Dako.
Chambres climatisées avec sale de bains, piscine.

Jour 4: Bohicon-Natitingou
Transfert vers le nord le long d’une voie fréquentée par les troupeaux de Zébus des bergers nomades Peul.
Un itineraire “hors piste” nous aménera à la rencontre d’une population fascinante et jusqu’à présent peu connue, les Taneka. La partie la plus èlevèe du village est habitè par les féticheurs et par les jeunes initiès qui, nus ou couverts d’une peau de chèvre, portent des amulettes et fument une longue pipe rituelle. Ce village surgit au milieu d’un site archéologique inconnu où les grandes pierres presentent d’etranges incisión, uniques traces laisées pae les mystérieuses population du passé.
Diner et nuit Hotel Tata Somba.
Chambres Climatisées avec salle de bains, piscine;
Réalisé par un architecture locale, structure confortable, bonne cuisine.

Jour 5: Natitigou-Kara:Nous parcourons l’Atakora, chîane montagneuse qui traverse en diagonal le bènin et le Togo. Ces montagnes ont offert un rempart aux Sombas, qui y vivent depius des siècles en se protégesnt tour à tour contre d’autres population ennemies et les troupes colonials française. Ils ont été plusieurs fois présentés comme une ethnie guerrière alors que leurs seul souci a été de se proteger contre les attaques des autres et pas le contraire. L’exemple le plus significatif de leur culture défensive est offert par leurs maisons:des petits châteua forts à plusieurs étages. Dans la maison, la famille pouvait tenir le coup d’une attaque ennemie et vivre en autarcie pendant quelques temps, pendant que le reste du village organsait la defense. Ainsi que les Tanekas, les Sombas practiquent des rites d’initiation particilièrement sévères dans le but de former des hommes apte à assumer des responsabilités et, le cas échéant, de defender le groupe. Dans ces chemins inititique aussi belles que douloureuse.
De l’autre côte de l’Atakora, au passage de la frontière du Togo, se trouve les Tambermes. Leurs maisons sont proteges par des grands fetiche a forme phallique, qui represente les esprits des ancetres et du gibier tue a la chasse. Il faut apprivoiser les esprits des defunts, que ce soit des hommes ou des animaux. Il s’agit en tout cas de realites spirituelles qui peuvent etre benefiques a la famille, a condition qu’on leur assure une devotion appropriee.
Diner et nuit Hotel Kara.
Chambres climatisees avec salles de bains, picine;
Le meilleur Hotel du nord du pays,structure confortable, bonne cuisine.

Jour 6: Kara-Atakpame.Visite des villages Bassar, pionniers de la civilisation du fer dans ces regions,qui habitent dans des maisons d’argiles au toit conique. Visite en particulier de Bandjeli et des anciens hauts-fourneaux, encore en fonction. Les artisant nous introduiront à l’art archaïque de production du fer.
Transfert vers le sud. Le long du chemin nous trouveront des villages Kabyés, avec des maisons appelees “soukalas”: cases rondes relies les unes aux autres par un mur defensif.
Diner et nuit Roc Hotel.
Chambres climatisees avec sale de bains;
Structure simple, batie en haut d’une colline, avec belvedere sur la ville et le paysage environnant.

Jour 7: Atakpame-Kpalime: Atakpame,ville batie au milieu des les collines. Nous visiterons en particulier les ateliers des tisseranrds de Kente, tissu tres renomme produit dans une la region et utilise par les notables à l’occasion des grandes fetes.
Apres avoir alise Atakpame, la route s’enfonce dans une région de foret. De nombreux arrets nous permettrons d’admirer le foret tropical et de visiter les plantations de cacao et de café dans une region agricole la plus florissante du Togo, riche aussi en bananas, ananas, mangues et avocats.
Arrives à Kpalimé nous serons invites à assister a une authentique ceremonie Vaudou. Au rythme toujours plus hypnotiques des tam-tam et au son des chants incantatoires certains danseurs tomberont dans un profond etat de transe : yeux revulses, grimaces, tension musculaire, insensibilites à la douleur ou au feu. Ceci est un exemple des manifestations typique d’une profonde communion religieuse africain appelee “possesion de la part des esprits”.
Diner et nuit Hotel 30 Aout.
Chambres climatisees avec sale de bains:
Structure simple, proche de la ville, situee dans un endroit tranquille.

Jour 8: Kpalime-Lome-Out: Transfer a Lome. Dejeuner et après-midi libres; vehicules à disposition. Pour le shopping à Lome: pssibilite de trouver des antiquites, des objets d’art et archeologiques provenant de toute l’afrique Occidentale. Des chambres “day-use” seront mises à la disposition des clients pour les derniers preparatifs.
Transfert à l’aeroport et assistance à l’embarquement.